La commission mixte paritaire sans accord sur le nucléaire

Natura Sciences, le
Par
#Flash actus #flash actus #nucléaire #transition énergétique
La commission mixte paritaire sans accord sur le nucléaire
- la commission mixte paritaire chargée de proposer un texte de compromis sur les dispositions restant en discussion du projet de loi relatif à la transition énergétique pour la croissance verte n'est pas parvenue à un accord. Cet article La commission mixte paritaire sans accord sur le nucléaire est apparu en premier sur Natura Sciences.
Articles qui devraient vous intéresser :

Evaluation environnementale : la réforme du "cas par cas" validée en commission mixte paritaire

Actu Environnement
Evaluation environnementale : la réforme du 'cas par cas' validée en commission mixte paritaire
La commission mixte paritaire (CMP), qui est parvenue le 25 juillet à un accord sur les dispositions encore en discussion du projet de loi énergie-climat, a modifié l'article 4 portant sur la réforme de l'examen au cas par cas des projets. Cet exa...

La commission mixte paritaire adopte le projet de loi Elan

Actu Environnement
La commission mixte paritaire adopte le projet de loi Elan
Les députés et sénateurs, réunis en commission mixte paritaire, sont parvenus à un accord sur le projet de loi Elan. La loi, qui comprend 270 articles, sera promulguée courant octobre.

Loi économie circulaire : la Commission mixte paritaire valide les dispositions sur l'eau

Actu Environnement
Loi économie circulaire : la Commission mixte paritaire valide les dispositions sur l'eau
La Commission mixte paritaire a trouvé un accord à l'unanimité sur le projet de loi économie circulaire. Bilan sur les dispositions retenues qui concernent le petit cycle de l'eau et notamment le devenir des boues de stations d'épuration.

Gemapi : le texte adopté en commission mixte paritaire

Actu Environnement
Gemapi : le texte adopté en commission mixte paritaire
Après le Sénat le 19 décembre, le texte a été voté à l'unanimité en commission mixte paritaire le 20 décembre. Il s'appliquera à partir du 1er janvier 2018.