La société face au « paradoxe de la viande »

Le Monde, le
La société face au « paradoxe de la viande »
Analyse. Nous continuons à soustraire à la vue d’une opinion publique dégoûtée par le sang la réalité de la production de viande, à savoir que trois millions d’animaux sont tués chaque jour en France, le plus souvent à la chaîne, rappelle la journaliste du « Monde » Audrey Garric.
Articles qui devraient vous intéresser :

Faut-il arrêter de manger de la viande ?

Le Monde
Faut-il arrêter de manger de la viande ?
Selon l’OMS, la viande rouge est probablement cancérogène, et la viande transformée l’est de manière avérée. Peut-on, et doit-on pour autant se passer de viande ?

Le paradoxe français face à la perte d’autonomie

Le Monde
Le paradoxe français face à la perte d’autonomie
Selon un baromètre réalisé par l’Ocirp­, France Info et « Le Monde », 60,3 % des Français prônent un financement de la dépendance combinant solidarité nationale et assurance complémentaire.

Peut-on vraiment se passer de viande pour notre santé ?

Notre Planète
Peut-on vraiment se passer de viande pour notre santé ?
A l'heure où la consommation excessive de produits alimentaires d'origine animale (viande, poisson notamment) devient un enjeu majeur de société, une question fondammentale se pose : notre organisme a-t-il vraiment besoin de viande ? Beaucoup le pensent, influencés par leur éducation et...

La viande n'est pas tendre pour la planète

Terra Eco
La viande n'est pas tendre pour la planète
Dans l'« Atlas de la viande », la Fondation Heinrich Böll et les Amis de la terre brossent un paysage inquiétant de l'extension de l'élevage industriel. Son empreinte environnementale est plus que préoccupante alors que les pays émergents rejoignent aujourd'hui les niveaux de production...