La pollution aux particules fines peut-elle servir de vecteur au Covid-19?

L'express, le
La pollution aux particules fines peut-elle servir de vecteur au Covid-19?
Malgré une pollution en baisse, le nombre de particules fines dans l'air est élevé. Elles fragilisent les organismes et pourraient favoriser la diffusion du virus.
Articles qui devraient vous intéresser :

Covid : la pandémie n’empêche pas la pollution aux particules fines

Natura Sciences
Covid : la pandémie n’empêche pas la pollution aux particules fines
- Les trois-quarts des pays ont connu en 2020 une pollution excessive aux micro-particules, responsable de nombreux décès prématurés. La baisse significative des activités polluantes due à la pandémie de Covid-19 n'a pas permis d'endiguer le phénomène. C'est ce qu'indique un rapport...

La réduction des particules fines en bonne voie pour la RATP

Futura Sciences
La réduction des particules fines en bonne voie pour la RATP
La RATP accélère en faveur de la qualité de l’air avec une solution de freinage innovante pour réduire drastiquement l’émission de particules fines. Elle s’est associée pour cela avec l'équipementier ferroviaire Faiveley Wabtec et sa solution Green Friction.

Comment lutter contre la pollution aux particules fines ?

France Info
Comment lutter contre la pollution aux particules fines ?
Fin de l'alerte à la pollution aux particules fines en région parisienne et en région Rhône-Alpes. Ce pic de pollution a été l'occasion d'expérimenter à Paris la circulation alternée : le gouvernement envisage d'étendre cette mesure à toute la France lors de prochaines alertes.

Réduire la vitesse pour limiter les alertes de pollution aux particules fines

France Info
Réduire la vitesse pour limiter les alertes de pollution aux particules fines
La mesure était dans les tuyaux, elle sera effective avant fin janvier : la vitesse maximale sera réduite de 10 km/h sur le périphérique parisien. Il s'agit notamment de limiter les risques de pics de pollution aux particules fines, si dangereuses pour notre santé.