Pollution : les microcapteurs de particules fines sont-ils fiables ?

Le Point, le
#Sciences
Pollution : les microcapteurs de particules fines sont-ils fiables ?
L'utilisation de petits appareils permettant de mesurer la présence de particules fines dans l'air se généralise. Mais peut-on leur faire confiance ?
Articles qui devraient vous intéresser :

Particules fines, pics de pollution et santé

Natura Sciences
Particules fines, pics de pollution et santé
- Il y a 18 mois, un appareil de recherche d’une précision inédite, le LOAC (Light Optical Aerosol Counter) a été installé sur le Ballon de Paris au cœur du Parc André Citröen. Il mesure en temps réel le nombre de particules ultrafines contenues dans l'air, de 0 à 300 mètres...

Comment lutter contre la pollution aux particules fines ?

France Info
Comment lutter contre la pollution aux particules fines ?
Fin de l'alerte à la pollution aux particules fines en région parisienne et en région Rhône-Alpes. Ce pic de pollution a été l'occasion d'expérimenter à Paris la circulation alternée : le gouvernement envisage d'étendre cette mesure à toute la France lors de prochaines alertes.

Pollution : à Paris, la traque des particules fines est ouverte

Le Monde
Pollution : à Paris, la traque des particules fines est ouverte
Anne Hidalgo lance lundi un dispositif inédit de mesure des PM2,5 grâce à des microcapteurs installés sur des véhicules. Une concurrence pour les stations Airparif.

La pollution aux particules fines frappe plus de 80% des citadins du monde

Actu Environnement
La pollution aux particules fines frappe plus de 80% des citadins du monde
Plus de huit citadins sur dix à travers le monde sont exposés à une pollution de l'air aux particules fines PM10 et PM2,5, alerte l'OMS. Cette pollution s'aggrave en Asie du Sud-Est et en Méditerranée orientale.