La fracturation hydraulique triche-t-elle sur son âge ?

Terra Eco, le
Par
La fracturation hydraulique triche-t-elle sur son âge ?
Ce lundi, les pétroliers américains ont envoyé des cartes de vœux célébrant les 65 ans de cette technique controversée. Mais celle-ci n'est rentable qu'avec des adjuvants chimiques. Et ça, on le sait depuis seulement vingt ans. Les pétroliers américains sont émus. Le 17 mars, l'Institut américain du pétrole (l'API), l'organisation qui les représentent, célébrait les 65 ans de la fracturation hydraulique, la controversée technique d'extraction de gaz et pétrole de schiste, interdite en France depuis 2011. « Aux (...) - Énergie / Commerce international, mondialisation, Marques, marketing, Energies
Articles qui devraient vous intéresser :

La fracturation hydraulique reportée d’un an sur l’île d’Anticosti

Le Devoir
La fracturation hydraulique reportée d’un an sur l’île d’Anticosti
Gérée par Pétrolia, la société en commandite Hydrocarbures Anticosti reporte à l’été 2017 les travaux de fracturation hydraulique qu’elle avait l’intention de réaliser prochainement sur l’île d’Anticosti.

La fracturation hydraulique de retour en Australie au grand dam des défenseurs de l’environnement

Courrier International
La fracturation hydraulique de retour en Australie au grand dam des défenseurs de l’environnement
Le Territoire du Nord australien a levé l’interdiction du fracking – ou fracturation hydraulique – qui permet notamment l’extraction du gaz de schiste. Une nouvelle qui réjouit le quotidien local NT News, mais qui fait débat dans le pays.

Un séisme causé par la fracturation hydraulique

Le Devoir
Un séisme causé par la fracturation hydraulique
Un projet de fracturation hydraulique dans l’Ouest canadien est à l’origine l’an dernier d’un des plus importants séismes liés à cette technologie controversée utilisée pour l’exploitation des hydrocarbures de schiste, a annoncé mercredi la chaîne publique CBC.

Les États-Unis s’attaquent à la réglementation de la fracturation hydraulique

Le Monde
Les États-Unis s’attaquent à la réglementation de la fracturation hydraulique
La fracturation hydraulique, qui consiste à injecter de l’eau, du sable et des produits chimiques dans le sous-sol pour y récupérer le pétrole et le gaz difficiles à extraire, suscite de plus en plus d’opposition aux États-Unis.