Rénovation du parc tertiaire : le projet d'arrêté est soumis à la concertation des professionnels

Actu Environnement, le
Par
#Bâtiment
Rénovation du parc tertiaire : le projet d'arrêté est soumis à la concertation des professionnels
La concertation des acteurs a débuté concernant le projet d'arrêté imposant la réduction des consommations énergétiques des bâtiments tertiaires. Le texte précise les conditions de modulation des objectifs et les données de consommations transmises.
Articles qui devraient vous intéresser :

Rénovation dans le tertiaire : la publication de l'arrêté attendue d'ici la fin de l'été

Actu Environnement
Rénovation dans le tertiaire : la publication de l'arrêté attendue d'ici la fin de l'été
L'arrêté,précisant les modalités techniques de l'obligation de rénovation énergétique des bâtiments tertiaires est attendu "d'ici à la fin de l'été" voire "au début de l'automne",ont annoncé ce 24 mai, Olivier Ortega et Philippe Pelletier, avocats...

Rénovation du parc tertiaire : le nouveau décret pris dans le projet de loi Logement

Actu Environnement
Rénovation du parc tertiaire : le nouveau décret pris dans le projet de loi Logement
Lors de la journée technique de l'Ademe sur les certificats d'économies d'énergie, Emmanuel Acchiardi de la direction de l'habitat, de l'urbanisme et des paysages (DHUP) a souligné que le plan gouvernemental de rénovation énergétique prévoit de "r...

Etudes d'impact : le versement des données à l'inventaire national interroge les professionnels

Actu Environnement
Etudes d'impact : le versement des données à l'inventaire national interroge les professionnels
Le projet de décret relatif au versement des données des études d'impact à l'inventaire du patrimoine naturel est actuellement soumis à concertation des parties prenantes. Plusieurs points interpellent les professionnels.

Rénovation énergétique : échec de la concertation sur l'auto-réhabilitation des logements

Actu Environnement
Rénovation énergétique : échec de la concertation sur l'auto-réhabilitation des logements
L'auto-réhabilitation semble promise à un bel avenir. Cependant, la concertation ministérielle a tourné court, compte tenu de l'absence d'acteurs publics essentiels et de l'opposition des professionnels du bâtiment.