Affaire du siècle : une faute de l'État mais pas d'injonction à agir à ce stade

Actu Environnement, le
Par
#Gouvernance
Affaire du siècle : une faute de l'État mais pas d'injonction à agir à ce stade
Le grand procès climatique français n'est pas terminé. Si la justice administrative reconnaît une carence fautive de l'État, elle rejette la réparation du préjudice écologique et sursoit à statuer sur la demande d'injonction à agir.
Articles qui devraient vous intéresser :

Affaire du Siècle : l’État condamné pour inaction climatique

Natura Sciences
Affaire du Siècle : l’État condamné pour inaction climatique
- Le tribunal administratif de Paris vient de rendre son jugement sur l'Affaire du siècle. Il reconnaît la faute de l’État mais se donne deux mois supplémentaires pour décider s'il le contraindra à prendre des mesures concrètes supplémentaires. Les ONG parlent d'une décision...

Affaire du siècle : une carence fautive de l'État selon la rapporteure publique

Actu Environnement
Affaire du siècle : une carence fautive de l'État selon la rapporteure publique
La très médiatique action judiciaire mettant en cause l'État pour inaction climatique était devant le tribunal ce 14 janvier. La rapporteure reconnaît une carence fautive mais ne propose pas d'injonction immédiate à agir.

Pour François de Rugy, les ONG de l’Affaire du siècle sont «purement médiatiques»

Natura Sciences
Pour François de Rugy, les ONG de l’Affaire du siècle sont «purement médiatiques»
- Dans le cadre de la première audience de l’Affaire du siècle devant le tribunal administratif de Paris, la rapporteure publique a reconnu jeudi la « carence fautive » de l’État et l’existence d’un « préjudice écologique ». Invité de la matinale d'Europe 1, samedi, François de...

Affaire du Siècle : notre réponse à l’État

Greenpeace
Affaire du Siècle : notre réponse à l’État
Jeudi 3 septembre, nous avons déposé devant le Tribunal Administratif de Paris notre “mémoire en réplique”, c’est-à-dire notre réponse aux arguments que l’État avait présenté en juin dernier. Alors que l’État a mis près de 16 mois pour répondre à l’Affaire du Siècle,...