« Le coût économique du grand basculement vers un monde décarboné est l’angle mort du discours des politiques »

Le Monde, le
« Le coût économique du grand basculement vers un monde décarboné est l’angle mort du discours des politiques »
Si le changement des modèles de production et des modes de vie est inévitable et urgent pour s’adapter au réchauffement climatique, reste à voir à quel prix. Paradoxalement, celui-ci promet d’être élevé aussi d’un point de vue écologique, souligne Jean-Michel Bezat, journaliste au « Monde », dans sa chronique.
Articles qui devraient vous intéresser :

Inaction climatique : franchir certains points de basculement augmenterait le coût économique de 25 %

Actu Environnement
Inaction climatique : franchir certains points de basculement augmenterait le coût économique de 25 %
Une méta-analyse formulée par des chercheurs britanniques et américains a quantifié l'augmentation du coût économique de l'inaction climatique par rapport à huit points de basculement. Selon l'étude, ce coût pourrait augmenter de 25 %.

Les points de basculement dans les écosystèmes sont très rares

Actu Environnement
Les points de basculement dans les écosystèmes sont très rares
Alors que les politiques environnementales sont fondées sur le concept des points de basculement, José Montoya, chercheur au CNRS, montre que la dégradation des écosystèmes est en réalité progressive.

L’ozone, angle mort des politiques antipollution

Le Monde
L’ozone, angle mort des politiques antipollution
A la différence des particules ou du dioxyde d’azote, l’ozone est le seul polluant de l’air dont les concentrations ne diminuent pas. La tendance est mondiale et s’aggrave avec le réchauffement climatique.

Le bilan socio-économique des politiques en faveur du vélo est positif

Actu Environnement
Le bilan socio-économique des politiques en faveur du vélo est positif
Le bilan des politiques "vélo" menées par les collectivités est positif, conclut une étude officielle qui plaide pour une politique globale de transport. Leur coût est compensé principalement par le bénéfice sanitaire.