La restauration collective a une responsabilité forte pour stimuler le développement des filières bio et local

Actu Environnement, le
Par
#Certification / Management
La restauration collective a une responsabilité forte pour stimuler le développement des filières bio et local
Ecocert lance le label "en cuisine", cahier des charges dédié à la restauration collective bio. Thierry Stoedzel, directeur commercial présente pour Actu-environnement les ambitions de ce nouveau référentiel.
Articles qui devraient vous intéresser :

Nos cantines publiques passeront-elles au bio et au local demain ?

Terra Eco
Nos cantines publiques passeront-elles au bio et au local demain ?
Des produits bios, du coin et de saison largement présents dans toute la restauration collective publique ? L'idée, qui a reçu le soutien de près de 100 000 personnes, sera étudiée ce jeudi devant l'Assemblée nationale. Malbouffe et cantine vont-elles devenir incompatibles ? A partir de...

Tribune : « Manger mieux dans les cantines, plus bio, local et sain est possible sans que ça ne coûte plus cher »

Le Monde
Tribune : « Manger mieux dans les cantines, plus bio, local et sain est possible sans que ça ne coûte plus cher »
La restauration collective est devenue un sujet majeur. Manger mieux, plus bio et local est un impératif vers lequel devraient tendre toutes les cantines françaises, estime ce collectif de signataires.

La commission des filières de responsabilité élargie des producteurs est créée

Actu Environnement
La commission des filières de responsabilité élargie des producteurs est créée
Le décret de création de la commission des filières de responsabilité élargie des producteurs vient d'être publié. Celle-ci vise à harmoniser les filières REP. Les représentants des metteurs sur le marché et des collectivités locales dominent.

La restauration collective devra introduire 20% de produits bio dans ses menus

Actu Environnement
La restauration collective devra introduire 20% de produits bio dans ses menus
La restauration collective devra à l'avenir faire davantage de place aux produits bio ou locaux. L'Assemblée nationale a en effet voté le 23 décembre une disposition qui impose l'introduction de 40% de produits locaux ou de saison, et 20% de produ...