Pourquoi les tarifs réglementés du gaz évoluent en permanence ?

Natura Sciences, le
Par
#Energie #énergie fossile #gaz
Pourquoi les tarifs réglementés du gaz évoluent en permanence ?
- Les tarifs réglementés du gaz évoluent tous les mois, soit à la hausse, soit à la baisse. Qui est en charge de les définir? Quelle est la tendance de ces dernières années? Quels facteurs expliquent leur évolution? Explications. Cet article Pourquoi les tarifs réglementés du gaz évoluent en permanence ? est apparu en premier sur Natura Sciences.
Articles qui devraient vous intéresser :

Hausse de 3,9% des tarifs réglementés du gaz

Natura Sciences
Hausse de 3,9% des tarifs réglementés du gaz
- Après plusieurs baisses consécutives depuis mars 2014, une hausse de 3,9% des tarifs réglementés du gaz est appliquée dès le 1er octobre 2014. Une hausse qui concerne les 7,9 millions de consommateurs soumis à cette offre chez GDF Suez DolceVita. Cet article Hausse de 3,9% des tarifs...

Gaz : – 1,27 % pour les tarifs réglementés au 1er février

Natura Sciences
Gaz : – 1,27 % pour les tarifs réglementés au 1er février
- Au 1er février 2015, les tarifs réglementés de vente de gaz hors taxes de GDF SUEZ vont diminuer de 1,27 % en moyenne par rapport à janvier 2015. Cet article Gaz : – 1,27 % pour les tarifs réglementés au 1er février est apparu en premier sur Natura Sciences.

A Bruxelles, la France défend bec et ongles les tarifs réglementés de l’électricité

Le Monde
A Bruxelles, la France défend bec et ongles les tarifs réglementés de l’électricité
La Commission prône une suppression progressive des tarifs réglementés, que Paris refuse. La limitation du recours aux centrales à charbon en cas de pics de consommation fait débat.

Tarifs réglementés : la CRE refuse une ouverture au principal bénéfice des ex-monopoles

Actu Environnement
Tarifs réglementés : la CRE refuse une ouverture au principal bénéfice des ex-monopoles
D'après une information Contexte, le régulateur sollicite l'avis de l'Autorité de la Concurrence avant, éventuellement, d'imposer des mesures aux opérateurs historiques pour stimuler la compétition née de la fin des tarifs réglementés.