Le Conseil scientifique privilégiait un confinement dans certaines régions

L'express, le
Le Conseil scientifique privilégiait un confinement dans certaines régions
Le gouvernement, en choisissant d'étendre le couvre-feu à 18 heures à tout le territoire, a retenu l'option la moins stricte du Conseil scientifique, qui en préférait d'autres.
Articles qui devraient vous intéresser :

Un confinement parti pour durer, selon le dernier avis du Conseil scientifique

Le Figaro
Un confinement parti pour durer, selon le dernier avis du Conseil scientifique
«L’urgence est de poursuivre cet effort pour qu’il soit salutaire», explique Pierre-Louis Druais, médecin et membre du Conseil scientifique.

Covid-19 : Le conseil scientifique plaide à nouveau pour un auto-confinement des seniors

L'express
Covid-19 : Le conseil scientifique plaide à nouveau pour un auto-confinement des seniors
Le Conseil scientifique relance l'idée d'une protection spécifique des plus âgés face au Covid. Une recommandation pour l'instant mise de côté par les pouvoirs publics.

Covid-19: qui seront les Français vaccinés en priorité? Les pistes du Conseil scientifique

L'express
Covid-19: qui seront les Français vaccinés en priorité? Les pistes du Conseil scientifique
Avant même qu'un vaccin ne soit disponible, les membres du Conseil scientifique ont souhaité proposer une stratégie de vaccination pour la France.

En France aussi, le confinement a un impact positif sur la pollution de l'air

La Tribune
En France aussi, le confinement a un impact positif sur la pollution de l'air
Au bout d'une semaine de confinement, des baisses notables des concentrations de dioxyde d'azote ont été constatées dans quasiment toutes les régions de France. L'effet sur les particules fines est en revanche plus difficile à évaluer.