Plus de 3 millions de décès prématurés liés chaque année à la pollution atmosphérique

L'avenir, le
Plus de 3 millions de décès prématurés liés chaque année à la pollution atmosphérique
La pollution atmosphérique extérieure est responsable de plus de 3 millions de décès prématurés chaque année, principalement en Asie, un chiffre qui pourrait doubler d’ici à 2050, selon une étude publiée dans la revue scientifique britannique Nature.
Articles qui devraient vous intéresser :

La pollution tue plus que le sida et le paludisme réunis

Le Parisien
La pollution tue plus que le sida et le paludisme réunis
La pollution atmosphérique extérieure est responsable de plus de 3 millions de décès prématurés chaque année. C'est plus que le nombre de décès liés au sida et au paludisme combinés. Ce chiffre...

La pollution de l’air aurait causé 7700 décès prématurés au Canada en 2015

Le Devoir
La pollution de l’air aurait causé 7700 décès prématurés au Canada en 2015
La pollution de l’air a coûté aux Canadiens 36 milliards de dollars en 2015 à cause de décès prématurés et de maladies, estime une nouvelle étude.

La pollution de l’air responsable de 422 000 décès prématurés en Europe

Le Monde
La pollution de l’air responsable de 422 000 décès prématurés en Europe
« La pollution atmosphérique est un tueur invisible », alerte l’Agence européenne de l’environnement dans son rapport 2018 sur la qualité de l’air.

En Afrique, la pollution urbaine fait autant de victimes que la malnutrition des enfants

Le Monde
En Afrique, la pollution urbaine fait autant de victimes que la malnutrition des enfants
Selon une étude de l’OCDE, le nombre de décès prématurés liés à la pollution de l’air a progressé de 36 % entre 1990 et 2013 pour s’établir à environ 250 000.