Ça fait peur : des civilisations menacées par la dégradation des sols

Futura Sciences, le
Par
#développement durable #Réchauffement climatique
Ça fait peur : des civilisations menacées par la dégradation des sols
De grandes civilisations se sont éteintes parce qu’elles n’ont pas réussi à éviter la dégradation des sols sur lesquels elles ont été fondées. Le monde moderne pourrait connaître le même destin.
Articles qui devraient vous intéresser :

Dégradation des sols : les scientifiques tirent la sonnette d’alarme

Futura Sciences
Dégradation des sols : les scientifiques tirent la sonnette d’alarme
La dégradation de nos sols, due aux activités humaines, nuit aujourd’hui à notre bien-être. Elle entraîne l’extinction d’espèces et accentue le changement climatique. Elle contribue également aux déplacements de populations et à la multiplication des conflits. Ce sont les résultats...

En Italie, chaque bouteille de prosecco détruit 4,4 kg de montagne

Futura Sciences
En Italie, chaque bouteille de prosecco détruit 4,4 kg de montagne
L’un des vins mousseux les plus populaires au monde entraîne une dégradation des sols sans précédent au nord de l’Italie. Un rythme alarmant alors que la production explose et n’est pas prête de ralentir.

Dégradation des sols : les Etats adoptent l'objectif de neutralité d'ici 2030

Actu Environnement
Dégradation des sols : les Etats adoptent l'objectif de neutralité d'ici 2030
Faire de l'atteinte de la neutralité en matière de dégradation des sols d'ici 2030 un objectif national. Telle est la décision sur laquelle se sont accordés les Etats parties à la convention des Nations unies sur la lutte contre la désertification...

La dégradation des terres impacte d'ores et déjà les deux cinquièmes de l'humanité

Actu Environnement
La dégradation des terres impacte d'ores et déjà les deux cinquièmes de l'humanité
Un rapport sans précédent de plus de 100 experts mondiaux révèle une dégradation inquiétante des sols de la planète. Plus de 3 milliards de personnes sont déjà affectées, et plusieurs dizaines de millions pourraient être contraintes de migrer.