Repsol valide un pré-accord de compensation avec l'Argentine

Le Monde, le
Repsol valide un pré-accord de compensation avec l'Argentine
Le conseil d'administration du pétrolier espagnol a validé le principe d'une compensation financière, après la nationalisation en 2012 par Buenos Aires de sa filiale YPF. Cette entente prévoit une indemnisation de 3,7 milliards d'euros.
Articles qui devraient vous intéresser :

La loi biodiversité introduit des dispositions controversées sur la compensation écologique

Actu Environnement
La loi biodiversité introduit des dispositions controversées sur la compensation écologique
La loi sur la biodiversité autorise la compensation écologique par l'acquisition d'unités de compensation. Des critiques s'élèvent contre le principe même de la compensation et contre le risque de financiarisation de la nature.

Le décret relatif à la compensation écologique par l'offre est mis en consultation

Actu Environnement
Le décret relatif à la compensation écologique par l'offre est mis en consultation
Le ministère de l'Environnement met en consultation le projet de décret relatif à l'agrément des sites naturels de compensation. Ce texte encadre le mécanisme controversé d'acquisition d'unités de compensation.

Le Parlement européen valide la nouvelle directive sur la performance énergétique des bâtiments

Actu Environnement
Le Parlement européen valide la nouvelle directive sur la performance énergétique des bâtiments
Le Parlement européen a officiellement validé la nouvelle directive sur la performance énergétique des bâtiments qui révise celle de 2010. Un accord avait été trouvé en décembre 2017 avec la Commission européenne et les Etats membres. C'est la p...

Compenser pour panser la biodiversité en péril ?

Actu Environnement
Compenser pour panser la biodiversité en péril ?
Au lendemain de la consultation sur Notre-Dame-des-Landes, Parlons Pro se penche sur la compensation écologique. Ce procédé dit de réparation de la nature est-il efficace ? Accusée d'être un permis de détruire, la compensation fait débat à l'heure...