« Les algues sont la plus grande pompe à carbone existant sur terre » (Vincent Doumeizel)

La Tribune, le
« Les algues sont la plus grande pompe à carbone existant sur terre » (Vincent Doumeizel)
Conseiller pour les océans au Pacte mondial des Nations unies et directeur des programmes agroalimentaires à la Fondation Lloyd’s Register de Londres, Vincent Doumeizel publie « La Révolution des Algues »(éd. Équateurs), un essai passionnant dans lequel il fait de cette ressource une clé pour construire un monde plus vertueux. Entretien. (Cet article est issu de T La Revue n°10 - « Pourquoi faut-il sauver l'eau ? », actuellement en kiosque).
Articles qui devraient vous intéresser :

« Il faut transformer l’infrastructure de l’économie, pour rendre possible une sobriété systémique »

Le Monde
« Il faut transformer l’infrastructure de l’économie, pour rendre possible une sobriété systémique »
Les deux experts en prospective urbaine Vincent Le Rouzic et Alphonse Coulot estiment, dans une tribune au « Monde », qu’il faut réinvestir l’existant pour réussir la transition bas carbone des mobilités. Ils préconisent de reconditionner les véhicules thermiques en véhicules...

La plus grande mer d’algues sargasses du monde mesure 8.850 kilomètres

Futura Sciences
La plus grande mer d’algues sargasses du monde mesure 8.850 kilomètres
Les scientifiques l’ont surnommée la Grande ceinture des sargasses de l’Atlantique. Cette énorme masse d’algues brunâtres s’étend chaque année un peu plus, et couvre désormais une surface allant de l’Afrique aux Caraïbes.

Océans : comment fonctionne la plus grande pompe à carbone de la planète

Le Monde
Océans : comment fonctionne la plus grande pompe à carbone de la planète
Les 35 000 échantillons collectés lors de l’expédition Tara Oceans mettent en lumière l'importance capitale du plancton dans la grande machine climatique.

La Terre engloutit plus de carbone qu’on ne le pensait

Futura Sciences
La Terre engloutit plus de carbone qu’on ne le pensait
Il n’y a pas que les forêts et les océans qui stockent du carbone. Notre Terre aussi le fait. Et même de manière plus importante que ne le pensaient les chercheurs jusqu’alors.