La plus grande mer d’algues sargasses du monde mesure 8.850 kilomètres

Futura Sciences, le
Par
#océan #Sargasses #algues brunes #prolifération d'algues #ramassage d'algues #engrais azoté #océan Atlantique #Golfe du Mexique #eutrophisation #Martinique #Guadeloupe #émanation toxique #Université de Floride du Sud
La plus grande mer d’algues sargasses du monde mesure 8.850 kilomètres
Les scientifiques l’ont surnommée la Grande ceinture des sargasses de l’Atlantique. Cette énorme masse d’algues brunâtres s’étend chaque année un peu plus, et couvre désormais une surface allant de l’Afrique aux Caraïbes.
Articles qui devraient vous intéresser :

L’Atlantique tropical ceinturé par les algues sargasses

Le Monde
L’Atlantique tropical ceinturé par les algues sargasses
Une équipe de chercheurs a constaté que ce phénomène physique d’amas d’algues observé depuis plusieurs années mesure plus de 8 000km et se nourrit de la pollution.

Un amas de sargasses long de 8850 kilomètres flotte dans l’Atlantique

Courrier International
Un amas de sargasses long de 8850 kilomètres flotte dans l’Atlantique
Une étude publiée le 5 juillet et reprise par de nombreux médias montre l’expansion des sargasses, un genre d’algues brunes. Elles forment des amas dans l’océan Atlantique, avec des conséquences multiples.

Antilles : la recherche s'accélère pour valoriser les algues sargasses

Actu Environnement
Antilles : la recherche s'accélère pour valoriser les algues sargasses
En déplacement le 29 septembre en Guadeloupe, le président de la République Emmanuel Macron a réaffirmé le financement de l'Etat pour collecter les algues sargasses toxiques échouées sur les plages antillaises. Ce lundi 1er octobre,  la recherche ...

Algues sargasses : la méthanisation est possible, mais difficile à mettre en oeuvre

Actu Environnement
Algues sargasses : la méthanisation est possible, mais difficile à mettre en oeuvre
La possibilité de méthaniser les algues sargasses échouées en Guadeloupe est à l'étude. Sur le plan technique, cette solution est possible. Mais sa mise en oeuvre pose une série de problème difficilement surmontables sans soutien public.