« Notre surconsommation d’engrais azotés de synthèse est un désastre écologique, social et économique »

Le Monde, le
« Notre surconsommation d’engrais azotés de synthèse est un désastre écologique, social et économique »
L’addiction des agriculteurs aux engrais azotés a un coût exorbitant pour le climat et la biodiversité, estime un collectif d’agronomes et d’agriculteurs. Ils appellent, dans une tribune au « Monde », à réduire fortement la consommation de fertilisants chimiques et à retrouver des sources d’approvisionnement biologiques.
Articles qui devraient vous intéresser :

Engrais azotés : la redevance de la discorde

Actu Environnement
Engrais azotés : la redevance de la discorde
Le projet de loi climat prévoit une trajectoire de réduction des émissions liées aux engrais azotés mais diffère la création d'une redevance. Le sujet divise, y compris au sein de la majorité.

Quel est le coût des pollutions agricoles ?

Le Monde
Quel est le coût des pollutions agricoles ?
La France, gros producteur agricole, se distingue par son usage intensif des pesticides et des engrais azotés dans les cultures. Une surconsommation au coût élevé.

Nitrates : la pollution des eaux va se poursuivre des décennies

Futura Sciences
Nitrates : la pollution des eaux va se poursuivre des décennies
Que deviennent les nitrates issus de l’épandage d’engrais azotés de synthèse sur nos cultures ? Une étude menée sur 30 ans vient de fournir des chiffres qui interpellent. Par exemple, un fertilisant épandu en 1982 devrait encore participer à la contamination des systèmes...

Cet autre gaz à effet de serre dont les émissions ont été largement sous-estimées

Futura Sciences
Cet autre gaz à effet de serre dont les émissions ont été largement sous-estimées
Le protoxyde d’azote est connu comme gaz hilarant. Beaucoup moins drôle, c’est aussi un puissant gaz effet de serre généré en grande partie par l’épandage d’engrais azotés. Or, la consommation de ces fertilisants a dramatiquement augmenté ces dernières années, aboutissant à des...