L'usage intensif du web nuit-il à notre cerveau?

Le Figaro, le
#Santé
L'usage intensif du web nuit-il à notre cerveau?
Comme il sollicite notre mémoire d'une façon différente des livres, internet pourrait être mis à profit dans l'apprentissage. A condition de le vouloir.
Articles qui devraient vous intéresser :

Des experts de la petite enfance alertent sur l'usage intensif des tablettes numériques

Le Figaro
Des experts de la petite enfance alertent sur l'usage intensif des tablettes numériques
Lundi dernier dans le journal Le Monde, un collectif de psychologues, orthophonistes, médecins et enseignants ont alerté sur les effets de l'usage précoce et abusif de la tablette numérique.

Tablette numérique : des experts de la petite enfance alertent sur l'usage intensif

Le Figaro
Tablette numérique : des experts de la petite enfance alertent sur l'usage intensif
Lundi dernier dans le journal Le Monde, un collectif de psychologues, orthophonistes, médecins et enseignants ont alerté sur les effets de l'usage précoce et abusif de la tablette numérique.

Travailler de nuit ou en horaires décalés fait vieillir le cerveau plus vite

Le Figaro
Travailler de nuit ou en horaires décalés fait vieillir le cerveau plus vite
Selon une étude franco-britannique, il est toutefois possible de retrouver ses capacités cognitives, cinq ans après l'arrêt du travail de nuit.

Grâce à un implant, un tétraplégique retrouve partiellement l'usage de son bras

Le Figaro
no preview
Ian Burkhart, un Américain de 24 ans paralysé depuis six ans, vient de retrouver partiellement l'usage de son bras grâce à un nouveau logiciel qui rétablit la communication entre le cerveau et les muscles.