Ekyog pris en flagrant délit de greenwashing

Terra Eco, le
Par
Capture d'écran du mail reçu Ekyog, marque française de vêtements en matières naturelles, a plongé la tête la première dans la machine à laver plus vert que vert. Peut-être avez-vous reçu, comme nous, ces jours-ci, un mail de la marque vous invitant à participer aux « Green deals* ». La petite astérisque attire notre regard vers la traduction : les Green deals, c'est les « Bons plans écologiques ». Peut-être avez-vous spontanément pensé, comme moi, qu'il était temps de vider vos armoires de fringues jamais (...) - Les Brèves
Articles qui devraient vous intéresser :

Alimentation : à quand des experts indépendants ?

Terra Eco
Alimentation : à quand des experts indépendants ?
Malgré une réforme en profondeur il y a un an, 59% des experts de l'Autorité européenne de sécurité des aliments présenteraient des conflits d'intérêt. C'est la conclusion d'un rapport publié par une ONG bruxelloise. 122 sur 209. Soit près de 6 experts de l'Efsa (Autorité européenne de...

Réchauffement climatique et superouragans: a-t-on encore besoin de preuves?

Le Devoir
Réchauffement climatique et superouragans: a-t-on encore besoin de preuves?
Les superouragans «Irma» et «Harvey» ont été amplifiés par le dérèglement climatique : les scientifiques en sont convaincus, mais ne peuvent le dire aussi clairement, faute de « flagrant délit ».

De l’utilité et de la preuve du délit d’obsolescence programmée

GreenIT.fr
De l’utilité et de la preuve du délit d’obsolescence programmée
Tribune. Le délit d’obsolescence programmée est-il un outil efficace ou une chimère ? Cet article De l’utilité et de la preuve du délit d’obsolescence programmée est apparu en premier sur Green IT.

Un commissaire de l’ONE a déjà commis un délit d’initié

Le Devoir
Un commissaire de l’ONE a déjà commis un délit d’initié
Le commissaire de l’ONE Jacques Gauthier, visé par une des demandes de récusation pour l’évaluation du projet de pipeline Énergie Est, a déjà été reconnu coupable d’un délit d’initié.