Les Philippines, après le typhon le plus dévastateur de l'histoire

France Info, le
Par
#Monde #Environnement #Philippines #typhon Haiyan #Direct
Les Philippines, après le typhon le plus dévastateur de l'histoire
Cinq jours après le passage du typhon Haiyan, l'aide internationale commence seulement à arriver dans la zone la plus dévastée, Tacloban, d'où l'envoyé spécial de France Info, Philippe Reltien, répond aux questions des juniors.► Dans la page culturelle de France Info junior, une appli Androïd et iPad adaptée du Petit Chaperon rouge.
Articles qui devraient vous intéresser :

Le super-typhon Haiyan dévaste les Philippines

Notre Planète
Le super-typhon Haiyan dévaste les Philippines
Un an après le super-typhon Bopha, les Philippines viennent d'affronter le plus puissant typhon[1] de l'histoire contemporaine. Il a frappé le centre de l'archipel avec des vents supérieurs à 300 km/h et des vagues aussi puissantes qu'un tsunami. Le bilan humain et matériel est catastrophique,...

Philippines : le bilan du typhon Koppu s'aggrave à 54 morts

Le Parisien
Philippines : le bilan du typhon Koppu s'aggrave à 54 morts
Le bilan du passage dévastateur du typhon Koppu sur le nord des Philippines s'est aggravé à 54 morts jeudi. Les inondations provoquées par les pluies torrentielles se sont déplacées et ce sont...

Les Philippines dévastées par le typhon le plus intense de l'histoire ?

Futura Sciences
Les Philippines dévastées par le typhon le plus intense de l'histoire ?
Un supertyphon dévaste actuellement l’archipel des Philippines. Si la région est accoutumée aux dépressions tropicales, ce typhon, nommé Haiyan, est redoutable. Avec des rafales de vents supérieures à 300 km/h, il deviendra peut-être la plus importante activité cyclonique au monde à...

Super-typhon Haiyan : l'aide peine à s'organiser aux Philippines

France Info
Super-typhon Haiyan : l'aide peine à s'organiser aux Philippines
Plusieurs ONG ont lancé des appels aux dons après le passage meurtrier du typhon Haiyan aux Philippines. Il a fait plus de 10.000 morts selon les autorités. Les organisations humanitaires ont encore du mal à acheminer l'aide dans les zones les plus touchées.