Les Philippines dévastées par le typhon le plus intense de l'histoire ?

Futura Sciences, le
Par
#météorologie
Les Philippines dévastées par le typhon le plus intense de l'histoire ?
Un supertyphon dévaste actuellement l’archipel des Philippines. Si la région est accoutumée aux dépressions tropicales, ce typhon, nommé Haiyan, est redoutable. Avec des rafales de vents supérieures à 300 km/h, il deviendra peut-être la plus importante activité cyclonique au monde à avoir frappé les...
Articles qui devraient vous intéresser :

Le super-typhon Haiyan dévaste les Philippines

Notre Planète
Le super-typhon Haiyan dévaste les Philippines
Un an après le super-typhon Bopha, les Philippines viennent d'affronter le plus puissant typhon[1] de l'histoire contemporaine. Il a frappé le centre de l'archipel avec des vents supérieurs à 300 km/h et des vagues aussi puissantes qu'un tsunami. Le bilan humain et matériel est catastrophique,...

L'extrême en vidéo : les rescapés du typhon Haiyan témoignent

Futura Sciences
L'extrême en vidéo : les rescapés du typhon Haiyan témoignent
C’était il y a exactement deux mois. Le 8 novembre 2013, le supertyphon Haiyan a frappé les Philippines, ravageant tout sur son passage. C’est le plus intense typhon de l’année 2013, mais aussi le plus puissant à avoir touché les côtes terrestres. Les régions de Tacloban, Samar et...

Les Philippines, après le typhon le plus dévastateur de l'histoire

France Info
Les Philippines, après le typhon le plus dévastateur de l'histoire
Cinq jours après le passage du typhon Haiyan, l'aide internationale commence seulement à arriver dans la zone la plus dévastée, Tacloban, d'où l'envoyé spécial de France Info, Philippe Reltien, répond aux questions des juniors.► Dans la page culturelle de France Info junior, une appli...

Super-typhon Haiyan : l'aide peine à s'organiser aux Philippines

France Info
Super-typhon Haiyan : l'aide peine à s'organiser aux Philippines
Plusieurs ONG ont lancé des appels aux dons après le passage meurtrier du typhon Haiyan aux Philippines. Il a fait plus de 10.000 morts selon les autorités. Les organisations humanitaires ont encore du mal à acheminer l'aide dans les zones les plus touchées.