La fausse annonce du gouvernement français sur le recul des pesticides

Le Monde, le
La fausse annonce du gouvernement français sur le recul des pesticides
La baisse de 5,7 % des ventes de produits phytosanitaires repose sur des données obsolètes. Le recours aux pesticides se serait en réalité accru entre 2011 et 2012.
Articles qui devraient vous intéresser :

Quatre questions sur l'action du gouvernement vis-à-vis des pesticides

Le Monde
Quatre questions sur l'action du gouvernement vis-à-vis des pesticides
Face à la grogne montante des Français contre les pesticides, le gouvernement se saisit de la question, mais en ordre dispersé et sans beaucoup de cohérence.

Roundup : la fausse bonne nouvelle de Ségolène Royal

Greenpeace
Roundup : la fausse bonne nouvelle de Ségolène Royal
Dimanche 14 juin, Ségolène Royal a pris position contre la vente en libre service par les particuliers du désherbant phare de Monsanto, le Roundup, dont la substance active est le glyphosate. Une déclaration qui restera un effet d’annonce tant qu’elle ne précisera pas comment ni à...

5 questions sur les néonicotinoïdes, les pesticides "tueurs d'abeilles"

Le Nouvel Observateur
5 questions sur les néonicotinoïdes, les pesticides 'tueurs d'abeilles'
Chaque annonce de recul sur l'interdiction des néonicotinoïdes provoque l'ire des défenseurs de l'environnement. Focus sur un pesticide très controversé.

Matignon éteint en urgence la polémique sur les pesticides

Le Monde
Matignon éteint en urgence la polémique sur les pesticides
« Le gouvernement a décidé de ne pas revenir sur l’interdiction des pesticides néonicotinoïdes à partir de septembre 2018 », a annoncé le premier ministre, Edouard Philippe.