Assurance complémentaire: faut-il faire le tri dans les avantages?

L'avenir, le
Assurance complémentaire: faut-il faire le tri dans les avantages?
La ministre De Block étudie l’opportunité de réformer l’assurance complémentaire. Faut-il faire le ménage dans les services proposés? Le secteur est divisé.
Articles qui devraient vous intéresser :

Le paradoxe français face à la perte d’autonomie

Le Monde
Le paradoxe français face à la perte d’autonomie
Selon un baromètre réalisé par l’Ocirp­, France Info et « Le Monde », 60,3 % des Français prônent un financement de la dépendance combinant solidarité nationale et assurance complémentaire.

Second-O pour les affiliés flamands

L'avenir
Second-O pour les affiliés flamands
Depuis quatre ans, la mutualité chrétienne offre à ses affiliés flamands, ceux qui ont une assurance hospitalisation complémentaire, la possibilité de demander un 2e avis médical via un service appelé Second-O (pour «second opinie»).

Altima-Maif : une assurance collaborative dédiée aux voitures électriques

Automobile Propre
Altima-Maif : une assurance collaborative dédiée aux voitures électriques
En partenariat avec sa filiale Altima, la MAIF lance une nouvelle offre d’assurance collaborative à destination des propriétaires de voitures électriques. L'avantage : la possibilité de se voir reverser jusqu'à 30 % de la prime d’assurance en cas de faible sinistralité de la communauté.

« Les mutualités ont une politique intelligente »

L'avenir
« Les mutualités ont une politique intelligente »
L’émergence de l’assurance facultative? Une évolution positive selon Michel Devriese. Mais il faut veiller à garder un socle commun solidaire fort.