300 fois plus de méthane en mer du Nord

L'avenir, le
300 fois plus de méthane en mer du Nord
Des chercheurs de l’ULg ont découvert une importante concentration de méthane dans les eaux de la mer du Nord. Quelles en sont les causes? Explications.
Articles qui devraient vous intéresser :

Le boom du méthane, bombe à retardement du réchauffement climatique

Le Nouvel Observateur
Le boom du méthane, bombe à retardement du réchauffement climatique
La concentration de méthane dans l'atmosphère a rapidement crû ces dix dernières années. Or le méthane est 28 fois plus "réchauffant" que le CO2...

Les émissions américaines de méthane sont sous-estimées

Le Monde
Les émissions américaines de méthane sont sous-estimées
Localement, les activités pétrolières et gazières américaines peuvent émettre près de cinq fois plus de méthane que prévu par les inventaires officiels

Les États-Unis émettent beaucoup plus de méthane qu’estimé, indique une nouvelle étude

Le Devoir
Les États-Unis émettent beaucoup plus de méthane qu’estimé, indique une nouvelle étude
L’exploitation d’énergies fossiles et leur traitement provoqueraient, aux États-Unis, des émissions de méthane beaucoup plus importantes que ce que les autorités ont jusqu’ici estimées, selon une nouvelle étude publiée lundi. Le méthane est un gaz à effet de serre 20 fois plus...

La fuite de méthane à Los Angeles est désormais colmatée

Le Monde
La fuite de méthane à Los Angeles est désormais colmatée
Détectée le 23 octobre, la fuite de méthane, gaz 80 fois plus nocif pour la couche d’ozone que le dioxyde de carbone, était considérée comme une catastrophe environnementale.