Manger peu permet de vivre plus longtemps

Bio à la Une, le
Par
Manger peu permet de vivre plus longtemps
S’ils appliquent une restriction calorique à leur repas, la durée de vie s’allonge pour les primates, dont l’homme fait partie. Retour sur une étude américaine de 2009 qui démontre les bienfaits d’une alimentaire basée sur le “manger peu”. Un pas de plus vers « la sobriété heureuse » chère à Pierre Rahbi ? Réduire les portions dans son alimentation peut avoir des effets bénéfiques sur sa santé. Allongement de la durée de vie et réduction de maladies sont à la clé d’après les données de chercheurs américain, basés au centre national des recherches sur les primates, dans le Wisconsin. “Qui mange peu, mange beaucoup” Quitte à retirer certains aliments, des chercheurs ont opté pour les produits caloriques. Une étude, publiée en 2009 par...
Articles qui devraient vous intéresser :

Bouger en s'amusant permet de manger plus sain

Le Figaro
Bouger en s'amusant permet de manger plus sain
Pratiquer une activité ludique autant que physique en s'amusant permet de diminuer le phénomène de compensation.

Chez les animaux, "la hiérarchie permet de vivre ensemble"

Le Point
Chez les animaux, 'la hiérarchie permet de vivre ensemble'
La hiérarchie ne crée pas l'inégalité, mais apprend à vivre ensemble, affirme Alexis Rosenbaum, professeur de philosophie des sciences. Interview.

Manger des fruits protège les artères

Le Figaro
Manger des fruits protège les artères
Des chercheurs britanniques ont vérifié la véracité d'un célèbre proverbe anglais selon lequel manger une pomme par jour permet de se prémunir contre les maladies. » Les pommes protègent contre de nombreuses maladies