Trop de bruit diminue le goût des aliments

Bio à la Une, le
Par
Trop de bruit diminue le goût des aliments
Trop de bruit diminue le goût des aliments - © Szasz-Fabian Erika Si vous voulez apprécier votre repas, évitez le bruit, mangez au calme. Une étude a récemment démontré qu’un plat a moins de goût dans un environnement bruyant. Des scientifiques de l’université de Manchester ont démontré le lien qu’il existe entre le bruit environnant et le goût des aliments que nous mangeons. Voilà en partie pourquoi la plupart des plats servis à bord des avions semblent fades, ce n’est pas la faute des hôtesses (qui parfois améliorent la perception du goût justement), mais plutôt celle des réacteurs. Trop de bruit engendre peu de goût. Le “bruit blanc” serait le plus mauvais. Ce son constant, composé d’une somme de bruits aléatoires, est capable de...
Articles qui devraient vous intéresser :

Observatoire du bruit : l'Ademe dresse un premier bilan

Actu Environnement
Observatoire du bruit : l'Ademe dresse un premier bilan
Suite à l'AMI initié en 2010, Grenoble, Saint-Etienne, Aix-en-Provence et Nice ont mis en place des observatoires du bruit. Si la démarche montre un intérêt des collectivités pour le sujet, les points noirs du bruit restent peu observés.

Le bruit coûte au moins 57 milliards d'euros par an à la France

Actu Environnement
Le bruit coûte au moins 57 milliards d'euros par an à la France
Le coût sanitaire et l'impact économique du bruit s'élèvent à 57 milliards d'euros par an, selon une étude réalisée pour le Conseil national du bruit (CNB). Ce premier chiffrage doit permettre de mieux évaluer l'intérêt des politiques de lutte.

La consommation de pilules diminue

L'avenir
La consommation de pilules diminue
Les femmes s’inquiètent du danger de la pilule. Les ventes ont diminué de 7,9%. Ce sont les nouvelles qui souffrent le plus.

Le bruit : causes et conséquences

Notre Planète
Le bruit : causes et conséquences
Le bruit ou les nuisances sonores : définition et conséquences sur la santé d'un fléau passé sous silence