Les éleveurs pourront abattre des loups sous certaines conditions

Le Monde, le
Les éleveurs pourront abattre des loups sous certaines conditions
L'Assemblée a autorisé les éleveurs à tuer des loups en cas d'attaque, dans des zones déterminées et pour une durée maximale d'un an.
Articles qui devraient vous intéresser :

Comment les sénateurs tentent d'avoir la peau du loup

Terra Eco
Comment les sénateurs tentent d'avoir la peau du loup
Ce lundi, le Sénat a voté un article de loi autorisant les éleveurs à abattre les loups. Au Palais du Luxembourg, c'est presque une tradition. L'espèce est pourtant strictement protégée. Explications. La loi d'avenir agricole scellera-t-elle le destin du loup ? Lundi soir, à la veille de...

Excédés par les attaques de loups, les éleveurs retiennent le président du parc de la Vanoise

Le Monde
Excédés par les attaques de loups, les éleveurs retiennent le président du parc de la Vanoise
Fin août, les éleveurs dans la région du parc de la Vanoise dénombraient 130 attaques de loups depuis le début de la saison d’estive. Ils réclament l’abattage de cinq loups.

Quarante loups pourront être abattus pour la période 2017-2018

Actu Environnement
Quarante loups pourront être abattus pour la période 2017-2018
Nicolas Hulot et Stéphane Travert ont publié l'arrêté qui autorise l'abattage de quarante loups dans les douze prochains mois, dénoncé par les associations. Tandis que les éleveurs regrettent des modalités insuffisantes pour défendre les troupeaux.

L’abattage supplémentaire de deux loups autorisé

Le Monde
L’abattage supplémentaire de deux loups autorisé
Désormais, 40 loups pourront être tués en une année, selon un arrêté publié au « Journal officiel ». Une décision critiquée par le collectif CAP Loup.