C'est dans les vieux herbiers qu'on fait la meilleure science

Terra Eco, le
Par
C'est dans les vieux herbiers qu'on fait la meilleure science
A Paris, le plus grand herbier au monde vient de rouvrir. L'intérêt des scientifiques pour ces feuilles séchées, mémoires de la biodiversité, s'est renforcé ces dernières années. Aller cueillir des fleurs colorées et des feuilles biscornues, les presser entre deux feuilles de papier puis les coller, sèches, dans un cahier. Indiquer ensuite de sa plus belle écriture le lieu de cueillette, la date et, si on l'a identifiée, l'espèce. B.a.-ba de la botanique, l'herbier faisait partie du tronc commun de (...) - Nature / France, Environnement
Articles qui devraient vous intéresser :

La compensation carbone mise au service des herbiers de Posidonie

Actu Environnement
La compensation carbone mise au service des herbiers de Posidonie
Compenser ses émissions résiduelles de carbone en finançant la protection des herbiers marins. C'est ce à quoi doit aboutir une méthodologie de certification de projets engagée par le parc des Calanques avec trois entreprises.

Un atlas fait le point sur la conservation des herbiers de Posidonie et du coralligène méditerranéens

Actu Environnement
Un atlas fait le point sur la conservation des herbiers de Posidonie et du coralligène méditerranéens
Quel est l'état de conservation des herbiers de Posidonie et du coralligène en Méditerranée ? Ces deux écosystèmes sont considérés comme clé en Méditerranée en termes de biodiversité. Pour mieux appréhender l'ensemble des informations acquises da...

« Enfouir les déchets nucléaires est la pire des solutions »

Le Monde
« Enfouir les déchets nucléaires est la pire des solutions »
Pour le physicien Bernard Laponche, cofondateur de l’association d’experts Global Chance, il faut laisser à la science le temps de trouver une meilleure alternative que le stockage géologique.