« Je suis plus optimiste sur une possible croissance alternative » (Nicolas Stern, Banque mondiale)

La Tribune, le
« Je suis plus optimiste sur une possible croissance alternative » (Nicolas Stern, Banque mondiale)
Économiste réputé et professeur à la London School of Economics, l'auteur du « rapport Stern » revient pour La Tribune sur les conclusions de « Better growth, better climate », une nouvelle étude sur le lien entre croissance et changement climatique, parue à l'automne.
Articles qui devraient vous intéresser :

La lutte contre le réchauffement n'est pas l'ennemie de la croissance

Le Monde
La lutte contre le réchauffement n'est pas l'ennemie de la croissance
L'économiste britannique Nicolas Stern et l'ancien président mexicain Felipe Calderon proposent un plan d'action pour placer l'économie mondiale sur la voie de la transition énergétique.

La Banque mondiale ne financera plus les industries gazière et pétrolière après 2019

Le Monde
La Banque mondiale ne financera plus les industries gazière et pétrolière après 2019
La Banque mondiale est la première banque multilatérale à prendre un tel engagement dans l’exploration et la production de pétrole et de gaz.

Ebola : le cri d'alarme de l'ONU et de la Banque mondiale

Le Monde
Ebola : le cri d'alarme de l'ONU et de la Banque mondiale
« Certains pays ne se préoccupent que de leurs propres frontières », a fustigé le directeur de la Banque mondiale, vendredi.

La note d’espoir de Christine Lagarde à Lima

Le Monde
La note d’espoir de Christine Lagarde à Lima
Les assemblées annuelles du FMI et de la Banque mondiale se tiennent sur fond de croissance affaiblie et de lutte contre le dérèglement climatique.