Pêche en eau profonde : les Etats membres de l'UE s'accordent pour baisser les quotas

Actu Environnement, le
Par
#Biodiversité
Pêche en eau profonde : les Etats membres de l'UE s'accordent pour baisser les quotas
Les ministres européens de la pêche, réunis le 14 novembre à Bruxelles, ont trouvé un accord sur les quotas de pêche pour 2017 et 2018 pour certains stocks d'espèces profondes dans les eaux de l'UE et dans les eaux internationales de l'Atlantique ...
Articles qui devraient vous intéresser :

UE : les Etats membres entérinent le gel des quotas CO2

Actu Environnement
UE : les Etats membres entérinent le gel des quotas CO2
Après les eurodéputés, les Etats membres de l'Union européenne, réunis le 8 novembre à Bruxelles, ont approuvé le gel de quotas d'émissions de CO2 "afin d'encourager les entreprises à investir dans les innovations faibles en carbone".Cette mesure dite de "backloading" - proposée par la...

Marché carbone : les Etats membres pourront allouer gratuitement jusqu'à 40% de leurs quotas

Actu Environnement
Marché carbone : les Etats membres pourront allouer gratuitement jusqu'à 40% de leurs quotas
Jusqu'à 40% des quotas carbone accordés aux Etats membres pourraient être alloués gratuitement entre 2021 et 2030. En contrepartie, l'exécutif européen propose de mieux cibler les secteurs menacés par la concurrence internationale.

Faut-il interdire la pêche profonde ?

France Info
Faut-il interdire la pêche profonde ?
Le Parlement européen doit se prononcer ce mardi à Bruxelles sur l'interdiction de la pêche profonde, qui consiste à racler le fond des océans avec des filets. Cette technique de pêche fait polémique à cause de ses effets sur l'environnement.

La réduction des quotas de pêche en eau profonde empêchera t-elle la surpêche ?

Bio à la Une
La réduction des quotas de pêche en eau profonde empêchera t-elle la surpêche ?
La réduction des quotas de pêche en eau profonde empêchera t-elle la surpêche ? Les ministres européens ont fixé de nouveaux quotas de pêche pour les approvisionnements en poissons d’eau profonde pour 2017 et 2018. Des quotas trop faibles pour les ONG...