A Rennes, l’interdiction des terrasses chauffées plutôt bien acceptée

Le Monde, le
A Rennes, l’interdiction des terrasses chauffées plutôt bien acceptée
Depuis le 1er janvier, la capitale bretonne interdit le chauffage en terrasse des bars et restaurants. Une mesure bien accueillie, à la différence de la disparition des tentes, programmée pour 2022.
Articles qui devraient vous intéresser :

Municipales à Paris : et si on interdisait les terrasses chauffées ?

Le Parisien
Municipales à Paris : et si on interdisait les terrasses chauffées ?
Plusieurs de nos lecteurs proposent que ces terrasses qui consomment beaucoup d’énergie soient proscrites dans la capitale, comme c’est déjà le cas à Rennes.

À Rennes, première ville à bannir les terrasses chauffées, les habitants sont divisés

Le Parisien
À Rennes, première ville à bannir les terrasses chauffées, les habitants sont divisés
Depuis le 1er janvier, la ville d’Ille-et-Vilaine a banni les chauffages sur les terrasses. Certains apprécient, d’autres non.

Terrasses chauffées : les villes invitées à en finir avec une « hérésie » climatique

Le Monde
Terrasses chauffées : les villes invitées à en finir avec une « hérésie » climatique
Alors que Rennes interdit le chauffage des terrasses des bars et restaurants depuis le 1er janvier, d’autres métropoles, comme Paris, Lille ou Bordeaux privilégient la « concertation » avec les commerçants.

Rennes interdit les chauffages en terrasse des bars au nom de l’urgence climatique

Le Monde
Rennes interdit les chauffages en terrasse des bars au nom de l’urgence climatique
Rennes devient la première métropole française à bannir les terrasses chauffées des bars et restaurants. Une décision qui inquiète les commerçants, et fait réfléchir d’autres villes.