Un ex-joueur de football américain sur deux souffre de commotions cérébrales

L'avenir, le
Un ex-joueur de football américain sur deux souffre de commotions cérébrales
Quelque 43% des retraités de la Ligue nationale de football américain (NFL) montrent des signes de commotions cérébrales, révèle une étude publiée lundi et qui renforce les inquiétudes concernant les chocs violents auxquels sont soumis les joueurs de ce sport roi aux États-Unis.
Articles qui devraient vous intéresser :

Pas de lien automatique entre commotions liées au sport et dégénérescence neurologique

L'avenir
Pas de lien automatique entre commotions liées au sport et dégénérescence neurologique
Les commotions cérébrales à répétition dans le cadre d’une activité sportive ne conduisent pas automatiquement à une dégénérescence neurologique, estiment des chercheurs canadiens à partir de l’autopsie de 20 cerveaux d’anciens athlètes.

Mozambique : un joueur de foot tué par un crocodile

Le Parisien
Mozambique : un joueur de foot tué par un crocodile
Un joueur de football mozambicain de 19 ans a été tué la semaine dernière à Tete, dans l'ouest du pays. Il a été happé par un crocodile alors qu'il s'entraînait au bord d'un fleuve, a-t-on appris lundi...

Le football américain à l’origine de dégénérescences cérébrales

Le Figaro
Le football américain à l’origine de dégénérescences cérébrales
Les scientifiques ont montré qu’une dégénérescence cérébrale était détectable chez la quasi-totalité des anciens footballeurs américains.

Les femmes ne restent plus sur la touche

Terra Eco
Les femmes ne restent plus sur la touche
Plus joueur et moins vicié par l'argent, le football féminin se fait une place au soleil… côté amateur.