Société générale renonce à financer une centrale à charbon en Indonésie

La Tribune, le
Société générale renonce à financer une centrale à charbon en Indonésie
Société générale a renoncé à financer une centrale à charbon en Indonésie, conformément à son engagement de ne pas financer des infrastructures incompatibles avec l'accord de Paris sur le climat, a-t-on appris mardi auprès de la banque française et des Amis de la Terre.
Articles qui devraient vous intéresser :

Climat : deux banques françaises vont arrêter de financer de nouvelles centrales à charbon

Le Monde
Climat : deux banques françaises vont arrêter de financer de nouvelles centrales à charbon
Un an après la COP21, la Société générale et le Crédit agricole s’engagent aussi à financer des énergies renouvelables. Les ONG dénoncent, elles, un « double jeu ».

Le Crédit agricole et la Société générale ne financeront plus (directement) le charbon

Actu Environnement
Le Crédit agricole et la Société générale ne financeront plus (directement) le charbon
Les deux banques annoncent, à quelques jours de la COP, ne plus vouloir financer de nouveaux projets de centrales électriques à charbon. Mais le diable se cache dans les détails, estiment les associations, qui saluent néanmoins ces décisions.

Charbon : BNP Paribas et la Société Générale réduisent leurs financements

Actu Environnement
Charbon : BNP Paribas et la Société Générale réduisent leurs financements
BNP Paribas et la Société générale s'engagent à réduire leurs financements au charbon. Les centrales des pays à haut revenu ne pourront plus en bénéficier tout comme les projets miniers.

EN IMAGES. L'Indonésie à l'épreuve du charbon

Le Parisien
EN IMAGES. L'Indonésie à l'épreuve du charbon
Premier pays exportateur mondial de charbon, l'Indonésie compte ouvrir plus de 100 centrales à charbon dans les 5 prochaines années. Selon une étude de l'université d'Harvard et Greenpeace, cette...