Nucléaire : un rapport pointe les enjeux d'un prolongement au-delà de 40 ans des réacteurs français

Actu Environnement, le
Par
#Energies
Nucléaire : un rapport pointe les enjeux d'un prolongement au-delà de 40 ans des réacteurs français
Greenpeace publie un rapport commandé à Wise-Paris sur les enjeux du prolongement au-delà de 40 ans des réacteurs français. Avec des coûts évalués entre 400 millions et 4,4 milliards d'euros par réacteur, l'enjeu de la rentabilité est posée.
Articles qui devraient vous intéresser :

Nucléaire : concertation publique sur le prolongement du fonctionnement des réacteurs au-delà de 40 ans

Actu Environnement
Nucléaire : concertation publique sur le prolongement du fonctionnement des réacteurs au-delà de 40 ans
Le Haut comité pour la transparence et l'information sur la sécurité nucléaire lance une concertation publique sur les aspects techniques de la poursuite du fonctionnement des réacteurs nucléaires de 900 MW au-delà 40 ans.

Réacteurs de 1.300 MW : feu vert sous conditions au prolongement à 40 ans

Actu Environnement
Réacteurs de 1.300 MW : feu vert sous conditions au prolongement à 40 ans
L'ASN donne son premier feu vert au prolongement jusqu'à 40 ans des réacteurs nucléaires de 1.300 MW. Mais la sûreté des cuves reste à valider et certains travaux d'amélioration de la sûreté s'échelonneront au-delà de la troisième visite décennale.

Nucléaire : l'avis de l'ASN sur le prolongement de la durée de vie des centrales sera rendu en 2020

Actu Environnement
Nucléaire : l'avis de l'ASN sur le prolongement de la durée de vie des centrales sera rendu en 2020
A l'occasion d'une audition par la commission développement durable de l'Assemblée nationale, le 8 novembre, le président de l'autorité de sûreté nucléaire (ASN), Pierre-Franck Chevet, a confirmé que l'avis générique de l'ASN sur le prolongement d...

Nucléaire : un rapport parlementaire pointe les « failles » du parc français

Le Monde
Nucléaire : un rapport parlementaire pointe les « failles » du parc français
Dans un rapport remis jeudi, une commission d’enquête recommande de renforcer la sécurité des centrales, notamment en encadrant mieux le travail des sous-traitants.