Albert Moukheiber : Parler de soi à la troisième personne, un bon moyen de réguler l'anxiété

L'express, le
Albert Moukheiber : Parler de soi à la troisième personne, un bon moyen de réguler l'anxiété
L'illéisme, à savoir parler de soi à la troisième personne, à la manière d'Alain Delon, permettrait de prendre de meilleures décisions.
Articles qui devraient vous intéresser :

Albert Moukheiber : Le mystère des effets du Covid-19 sur le cerveau

L'express
Albert Moukheiber : Le mystère des effets du Covid-19 sur le cerveau
Les séquelles neurologiques de la maladie, moins visibles et connues que les lésions pulmonaires, pourraient être une bombe à retardement.

Albert Moukheiber : Des neurones tout au long de l'existence

L'express
Albert Moukheiber : Des neurones tout au long de l'existence
Notre cerveau fabrique des cellules nerveuses même à un âge avancé. Un espoir pour lutter contre certaines maladies.

Albert Moukheiber : Des électrodes pour contrôler le cerveau

L'express
Albert Moukheiber : Des électrodes pour contrôler le cerveau
Si l'on peut stimuler l'encéphale avec des implants électriques, nous sommes loin d'en prendre le contrôle comme en rêvent les transhumanistes.

Albert Moukheiber : "Smart drugs", quand des drogues prétendent améliorer le cerveau

L'express
Albert Moukheiber : 'Smart drugs', quand des drogues prétendent améliorer le cerveau
Largement accessibles, les nootropes entendent décupler nos capacités intellectuelles. Pour les scientifiques, pas sûr que le jeu en vaille la chandelle.