Algues, céréales, déchets : à quoi fonctionneront nos imprimantes 3D ?

Terra Eco, le
Par
Algues, céréales, déchets : à quoi fonctionneront nos imprimantes 3D ?
Les imprimantes 3D signifient-elles la fin de la production de masse et des déchets ? Oui, mais à condition qu'on les nourrisse autrement qu'avec du plastique dérivé de pétrole… Les inventeurs planchent déjà. Revue d'idées. L'imprimante 3D, ça sent le futur à plein nez. Depuis qu'en 2009, l'une des techniques de l'impression 3D – la modélisation par dépôt de filaments fondus (1) – est tombée dans le domaine public et que des communautés de sympathiques bricoleurs s'en sont emparées, ces machines, pourtant (...) - Techno / Monde, Technologie
Articles qui devraient vous intéresser :

Imprimantes 3D: «Ça va tout changer»

L'avenir
Imprimantes  3D: «Ça va tout changer»
Pièces d’une révolution industrielle liée à la numérisation, les imprimantes 3D se démocratisent. Derrière l’outil, la maîtrise des fichiers et des logiciels reste encore complexe pour le particulier.

L'association Halte à l'obsolescence programmée s'attaque aux fabricants d'imprimantes

Actu Environnement
L'association Halte à l'obsolescence programmée s'attaque aux fabricants d'imprimantes
L'association Halte à l'obsolescence programmée a porté plainte contre plusieurs fabricants d'imprimantes pour délit d'obsolescence programmée. C'est la première fois que ce délit est invoqué. L'association a enquêté pour préparer ses arguments.

Obsolescence programmée : HOP porte plainte

GreenIT.fr
Obsolescence programmée : HOP porte plainte
L’association Halte à l’Obsolescence Programmée (HOP) s’attaque aux fabricants d’imprimantes en déposant plainte auprès du Procureur de la République de Nanterre. Les faits mettent en cause les pratiques des fabricants d’imprimantes qui visent à raccourcir délibérément la durée...

La plus grande mer d’algues sargasses du monde mesure 8.850 kilomètres

Futura Sciences
La plus grande mer d’algues sargasses du monde mesure 8.850 kilomètres
Les scientifiques l’ont surnommée la Grande ceinture des sargasses de l’Atlantique. Cette énorme masse d’algues brunâtres s’étend chaque année un peu plus, et couvre désormais une surface allant de l’Afrique aux Caraïbes.