Métro : source de particules métalliques toxiques

Bio à la Une, le
Par
Métro : source de particules métalliques toxiques
Chaque jour, 4.5 millions de passagers prennent le métro parisiens pour relier un bout à l’autre de la capitale. Bien plus écologique et économique que la voiture, le métro n’en serait cependant pas moins toxique... Cuivre, fer, manganèse, chrome et zinc. Voilà les particules en suspension dans l’air du métro et qui sont particulièrement nocive pour la santé humaine. Des scientifiques britanniques et néerlandais ont étudié la qualité de l’air dans le métro néerlandais. Ces chercheurs de Southampton au Royaume-Uni et du Centre de la santé environnementale des Pays-Bas en ont conclu que le métro, et plus précisément, le mécanisme de freinage du métro, libérait des particules très fines de métaux. De par leur petite taille, ces particules...
Articles qui devraient vous intéresser :

Faut-il arrêter de respirer quand on prend le métro ?

Terra Eco
Faut-il arrêter de respirer quand on prend le métro ?
A Paris, l'air du métro est plus pollué que celui du périphérique. D'où vient cette pollution ? Quel est son impact ? Réponses en chiffres et en graphiques. « Ne respire pas dans le métro, tu risques très fort de te faire polluer. » Le lapin du métro parisien pourrait se doter d'un...

[VIDEO] La RATP teste la dépollution de l'air du métro parisien

Actu Environnement
[VIDEO] La RATP teste la dépollution de l'air du métro parisien
La RATP a choisi de tester IP'Air, un dispositif de traitement d'air développé par Suez, dans une station de métro parisien. Le filtre vise à réduire la pollution aux particules fines, dont les taux sont très élevés dans les gares souterraines.