Gaz à effet de serre : des records de concentration battus en 2012

Futura Sciences, le
Par
#climatologie #changement climatique #Réchauffement climatique
Gaz à effet de serre : des records de concentration battus en 2012
Les concentrations de gaz à effet de serre continuent d’augmenter dans l’atmosphère. Sans grande surprise, 2012 a donc été une nouvelle année record, si l’on en croit le bulletin annuel de l’Organisation météorologique mondiale. Les trois acteurs principaux de cette problématique restent inchangés ...
Articles qui devraient vous intéresser :

La concentration en gaz à effet de serre a atteint de nouveaux records en 2012

Actu Environnement
La concentration en gaz à effet de serre a atteint de nouveaux records en 2012
"La teneur de l'atmosphère en gaz à effet de serre a atteint un niveau inégalé en 2012, poursuivant et accélérant une progression qui alimente le changement climatique", annonce ce mercredi 6 novembre l'Organisation météorologique mondiale (OMM), précisant que, pour le CO2, "la hausse...

La concentration des gaz à effet de serre atteint de nouveaux records

Actu Environnement
La concentration des gaz à effet de serre atteint de nouveaux records
L'Organisation météorologique mondiale (OMM) a prévenu, ce jeudi 22 novembre, de nouveaux pics atteints en 2017 de concentration de gaz à effet de serre (GES) dans l'atmosphère. Les concentrations de dioxyde de carbone (CO2) ont atteint 405,5 part...

Les taux de gaz à effet de serre dans l’atmosphère battent tous les records !

Futura Sciences
Les taux de gaz à effet de serre dans l’atmosphère battent tous les records !
À chaque année qui passe, un triste record est battu, celui de la concentration des gaz à effet de serre dans notre atmosphère (CO2, méthane et protoxyde d’azote). L’année dernière n’échappe pas à la règle : en 2018, la concentration atmosphérique a dépassé les 470 parties par...

L'ONU s'alarme d'un record de concentrations de gaz à effet de serre en 2018

Challenges
L'ONU s'alarme d'un record de concentrations de gaz à effet de serre en 2018
Les principaux gaz à effet de serre (GES) à l'origine du réchauffement climatique ont franchi de nouveaux records de concentration en 2018, et "aucun signe de ralentissement" n'est visible, s'est alarmée lundi l'ONU.