« En France, on assiste à une régression continue du droit de l’environnement »

Le Monde, le
« En France, on assiste à une régression continue du droit de l’environnement »
Dans une tribune au « Monde », un collectif de juristes, dont Corinne Lepage, dresse un bilan des atteintes à la démocratie environnementale et dénonce une communication « perverse » des autorités françaises.
Articles qui devraient vous intéresser :

La réforme de l'étude d'impact marque-t-elle une régression de droit de l'environnement ?

Actu Environnement
La réforme de l'étude d'impact marque-t-elle une régression de droit de l'environnement ?
L'ordonnance et le décret qui modifient le droit de l'étude d'impact sont publiés. La réforme pourrait marquer une régression du droit de l'environnement notamment par un recours massif à la procédure de cas par cas.

Pour l'inscription du principe de non-régression du droit de l'environnement !

Actu Environnement
Pour l'inscription du principe de non-régression du droit de l'environnement !
Le principe de non-régression du droit de l'environnement mobilise les ONG à quelques jours de la reprise de l'étude du projet de loi biodiversité. Dans une tribune commune, elles appellent les parlementaires et le gouvernement à en faire un princ...

La loi biodiversité se fracture sur le principe de non-régression du droit de l'environnement

Actu Environnement
La loi biodiversité se fracture sur le principe de non-régression du droit de l'environnement
La commission mixte paritaire a buté sur l'inscription du principe de non-régression du droit de l'environnement dans le projet de loi biodiversité. Mais il ne s'agit là que de la face émergée de l'iceberg des dissensions.

Le principe de non-régression du droit de l'environnement est désormais inscrit dans la loi

Actu Environnement
Le principe de non-régression du droit de l'environnement est désormais inscrit dans la loi
L'Assemblée nationale a adopté le principe de non-régression du droit de l'environnement dans le projet de loi sur la biodiversité, malgré une vive opposition. Ses détracteurs craignent la portée juridique de cette inscription.