Niger : étudiants et associations vent debout contre un compromis avec Areva

Le Monde, le
Niger : étudiants et associations vent debout contre un compromis avec Areva
Selon Niamey, le géant du nucléaire français refuse de modifier des conventions portant sur ses mines d'uranium, afin que le Niger profite mieux des revenus générés par ses ressources.
Articles qui devraient vous intéresser :

Mine d'uranium au Niger : Areva gagne en appel contre la famille d'un ex-salarié décédé d'un cancer

Actu Environnement
Mine d'uranium au Niger : Areva gagne en appel contre la famille d'un ex-salarié décédé d'un cancer
Le géant du nucléaire Areva a gagné en appel contre la famille d'un ancien salarié d'une de ses mines d'uranium au Niger, mort d'un cancer du poumon, qui l'avait fait condamner l'an dernier pour faute inexcusable, rapporte l'AFP. La Cour d'appel de Paris a estimé qu'Areva, titulaire de la...

Areva au Niger : « Les maisons mères se cachent derrière leurs filiales »

Terra Eco
Areva au Niger : « Les maisons mères se cachent derrière leurs filiales »
La Cour d'appel de Paris a jugé qu'Areva n'était pas responsable de la mort d'un salarié d'une de ses filiales au Niger. Une impunité absurde qu'il est urgent de voir tomber, selon Marie-Laure Guislain, de l'ONG Sherpa. Si les souvenirs de sa fille sont bons, c'est en short, en chemisette et...

En vidéo, la capitale du Niger balayée par un impressionnant mur de sable

Futura Sciences
En vidéo, la capitale du Niger balayée par un impressionnant mur de sable
Les habitants de Niamey, la capitale du Niger, ont brutalement vu le ciel s’assombrir le lundi 4 mai vers 14 h, avant d’être engloutis dans une gigantesque tempête de sable. Un véritable mur de poussière rouge s’est avancé sur la ville, soulevé par de puissantes rafales de vent. Le...

Au Niger, les négociations sur l'uranium tournent à l'avantage d'Areva

Le Monde
Au Niger, les négociations sur l'uranium tournent à l'avantage d'Areva
Alors que les prix du minerai se maintiennent à un niveau très bas, le gouvernement de Niamey est contraint de réduire ses prétentions pour qu'Areva puisse continuer à investir, notamment dans la mine géante d'Imouraren.