Repas livrés à domicile : un système de consigne en projet

Le Parisien, le
Repas livrés à domicile : un système de consigne en projet
Deliveroo, Uber Eats, FoodChéri, Frichti… Ces sociétés, qui génèrent une montagne de détritus, rencontrent ce mercredi la secrétaire d’État à la Transition écologique. Selon nos informations, elles vont devoir plancher sur un dispositif de consigne.
Articles qui devraient vous intéresser :

Une première à Seraing: les trois repas quotidiens prescrits par votre médecin

L'avenir
Une première à Seraing: les trois repas quotidiens prescrits par votre médecin
C’est une première en Belgique. La Ville de Seraing et le Centre hospitalier du Bois de l’Abbaye lanceront la «valisette santé» en juin. Il s’agit des trois repas quotidiens, livrés à domicile et sur prescription médicale.

Québec veut moderniser le système de consigne des contenants

Le Devoir
Québec veut moderniser le système de consigne des contenants
Un groupe de travail devra étudier la délicate question de la consigne, dont le système n'a pas été modifié depuis 30 ans, mais aussi l’enjeu de la collecte sélective.

L'Ademe défend le projet de consigne du gouvernement

Actu Environnement
L'Ademe défend le projet de consigne du gouvernement
Alors que le Sénat est sur le point d'étudier l'article du projet de loi économie circulaire dédié à la consigne, l'Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie (Ademe) affiche (enfin) sa position. Elle estime que la consigne "telle qu...

Emballages : ce que pourrait coûter la mise en place de la consigne

Actu Environnement
Emballages : ce que pourrait coûter la mise en place de la consigne
Brune Poirson a annoncé le 6 février le projet du Gouvernement d'instaurer un système de consigne sur les emballages. Le pré-rapport Vernier sur les missions REP permet d'avoir une idée des conséquences financières que la réforme induit.