"2022 s'est avéré très difficile" : le patron de Gazprom évoque les pertes liées à la guerre en Ukraine

Challenges, le
Par
#Energie et environnement
'2022 s'est avéré très difficile' : le patron de Gazprom évoque les pertes liées à la guerre en Ukraine
Après une année marquée par des sanctions internationales à répétition, le patron du géant gazier russe Gazprom reconnaît une année "très difficile" pour son groupe. 
Articles qui devraient vous intéresser :

Gazprom va augmenter les tarifs du gaz vendu à l'Ukraine

Le Monde
Gazprom va augmenter les tarifs du gaz vendu à l'Ukraine
La Russie ressort l'arme du prix du gaz contre l'Ukraine. Vladimir Poutine a expliqué que cette décision est « parfaitement commerciale » et « a rien à voir avec la situation en Ukraine ».

Gazprom montre patte blanche à l’Europe

Le Monde
Gazprom montre patte blanche à l’Europe
Gazprom a repris lundi ses livraisons de gaz à l’Ukraine. Le dernier acte d’une « normalisation » du géant russe, qui ne peut pas se couper du marché européen.

Cours du blé : des variations amplifiées par les spéculations financières

Le Monde
Cours du blé : des variations amplifiées par les spéculations financières
En dépit des incertitudes liées à la guerre en Ukraine, la FAO table sur une production mondiale de blé de 770 millions de tonnes pour 2022-2023, contre 776 millions de tonnes pour la campagne précédente.

Egis se positionne déjà sur l'immense marché de la reconstruction de l'Ukraine

La Tribune
Egis se positionne déjà sur l'immense marché de la reconstruction de l'Ukraine
Président du conseil d'entreprises France-Ukraine du Medef International en plus d'être directeur général d'Egis, Laurent Germain pense déjà à l'après-guerre. Lors de la présentation des résultats annuels ce 30 mars 2022, le patron de la société spécialisée dans le conseil,...