Pékin suffoque, encore une fois

Le Devoir, le
Par
#Actualités sur l'environnement
Pékin suffoque, encore une fois
Des millions de Chinois suffoquent, encore une fois. Une « alerte jaune » au smog a été décrétée jeudi à Pékin, alors que la pollution de l’air de la capitale atteignait 27 fois le niveau fixé par l’Organisation mondiale de la santé pour un air de mauvaise qualité. Cet « airpocalypse » commence même à nuire au tourisme.
Articles qui devraient vous intéresser :

Chine : record de pollution à Pékin

Le Parisien
Chine : record de pollution à Pékin
Hasard du calendrier, alors que débute la COP21, Pékin suffoque ce lundi sous un épais brouillard polluant d'une densité record cette année. Avec des températures hivernales en-dessous ou autour de zéro,...

EN IMAGES. Pékin suffoque, frappée par une violente tempête de sable

Le Parisien
EN IMAGES. Pékin suffoque, frappée par une violente tempête de sable
Une grisaille épaisse a envahi ce mercredi toute la partie nord de la Chine. A Pekin, l'indice de qualité de l'air a subitement grimpé en raison d'une tempête de sable venue de Mongolie. Elle a ainsi recouvert...

Pollution : Pékin suffoque de moins en moins

Le Parisien
Pollution  : Pékin suffoque de moins en moins
La capitale chinoise reste très au dessus des standards internationaux mais est sur la bonne voie.

Pollution de l’air : Pékin en « alerte rouge »

Le Monde
Pollution de l’air : Pékin en « alerte rouge »
C’est la première fois de l’année que cette alerte est déclenchée à Pékin.