Le prix du pétrole dégringole : faut-il s'en réjouir ?

Terra Eco, le
Par
Le prix du pétrole dégringole : faut-il s'en réjouir ?
Avec le plongeon des cours, le monde du brut doit renoncer à ses projets les plus coûteux… qui sont aussi les plus polluants. Revers de la médaille : puisque la ressource ne coûte rien, personne n'a envie de s'en priver. Ce n'est plus une baisse, c'est une dégringolade, une débâcle, un effondrement… Les analystes ne savent plus comment qualifier la chute du prix du pétrole, qui a perdu près de 60% en six mois. Et les économistes de l'Agence internationale de l'énergie ne le voient pas remonter de sitôt. (...) - L'économie expliquée à mon père / Monde, Energies
Articles qui devraient vous intéresser :

Baisse du prix du pétrole : une mauvaise nouvelle pour le climat

Terra Eco
no preview
Applaudir la chute des cours du brut ? La tentation est forte. Pourtant, les raisons de ne pas se réjouir sont nombreuses. Explications. / BLOG

L’autonomie est à l’électrique ce que la puissance est à l’auto à pétrole

Automobile Propre
L’autonomie est à l’électrique ce que la puissance est à l’auto à pétrole
Pendant des décennies, la puissance des moteurs à pétrole n'a cessé d'augmenter au prétexte qu'un nouveau modèle devait nécessairement offrir toujours plus par rapport au modèle précédent. Du coté des voitures électriques, les annonces qui se succèdent tendent à montrer un phénomène...

Quel est le juste prix du lait ?

Terra Eco
Quel est le juste prix du lait ?
303 euros. C'est le prix auquel a dégringolé la tonne de lait. Pour protester, des agriculteurs bloquent les abords de Caen depuis dimanche après-midi. Coopératives et industriels campent sur leur « juste prix ». En 2010 déjà, Terra eco se penchait sur cette guerre de positions. /...

Le prix bas du pétrole pose la question de la soutenabilité de la stratégie énergétique européenne

Actu Environnement
Le prix bas du pétrole pose la question de la soutenabilité de la stratégie énergétique européenne
C'est dans un contexte tendu que se réuniront à Vienne, le 27 novembre, les pays exportateurs de pétrole. Alors qu'il stagnait depuis trois ans autour de 100 dollars le baril, le prix du pétrole a chuté en deçà de 80$. Retour sur les raisons, les ...