Sciences. La ville, facteur majeur d’évolution des espèces

Courrier International, le
Sciences. La ville, facteur majeur d’évolution des espèces
L’urbanisation est en train de faire évoluer les espèces d’une façon qui affecte l’avenir de la planète, affirme un article scientifique paru dans la revue Proceedings of the National Academy of Sciences.
Articles qui devraient vous intéresser :

Les espèces relictes sont-elles de véritables "fossiles vivants" ?

Notre Planète
Les espèces relictes sont-elles de véritables 'fossiles vivants' ?
Des chercheurs français de l'Institut de systématique, évolution et biodiversité - ISYEB (Muséum national d'Histoire naturelle, CNRS, UPMC, EPHE, IRD) et un chercheur néo-zélandais publient aujourd'hui dans la revue Trends in Ecology and Evolution, un article sur les problématiques...

Espèces protégées : le Conseil d'État facilite la reconnaissance de « l'intérêt public majeur » des projets

Actu Environnement
Espèces protégées : le Conseil d'État facilite la reconnaissance de « l'intérêt public majeur » des projets
Nombre de projets butent sur l'absence d'intérêt public majeur autorisant une destruction d'espèces protégées. Le Conseil d'État lâche du lest, reconnaissant cet intérêt à une carrière qui crée 80 emplois et favorise l'approvisionnement local.

Genou douloureux: limiter les méfaits du surpoids

Le Figaro
Genou douloureux: limiter les méfaits du surpoids
INFOGRAPHIE - L’excès de poids est un facteur de risque majeur de gonarthrose, destruction du cartilage qui touche 10 % des plus de 50 ans.

Révélations sur les préférences sexuelles des poissons

Le Point
Révélations sur les préférences sexuelles des poissons
Les femelles ont un plus gros cerveau quand les mâles ont un gros… "gonopode". L'antagonisme sexuel pèserait lourd dans l'évolution des espèces.