Passe sanitaire : le Conseil constitutionnel approuve les grandes lignes du projet de loi, l’exécutif satisfait

Le Monde, le
Passe sanitaire : le Conseil constitutionnel approuve les grandes lignes du projet de loi, l’exécutif satisfait
L’essentiel du projet de loi relatif à la gestion de la crise sanitaire a été validé, jeudi, à l’exception de la rupture du contrat de travail des « salariés récalcitrants ». L’isolement obligatoire des personnes positives au Covid-19 est, lui aussi, rejeté.
Articles qui devraient vous intéresser :

Les opposants au passe sanitaire fustigent la décision du Conseil constitutionnel

Le Monde
Les opposants au passe sanitaire fustigent la décision du Conseil constitutionnel
Des manifestants se sont rassemblés à Paris, jeudi 5 août, en réaction à la décision du Conseil constitutionnel de valider l’extension du passe sanitaire ainsi que la vaccination obligatoire pour les soignants.

Covid-19 : Emmanuel Macron tiendra lundi 27 décembre un conseil de défense sanitaire

Le Monde
Covid-19 : Emmanuel Macron tiendra lundi 27 décembre un conseil de défense sanitaire
Alors que les records de contaminations s’enchaînent, l’exécutif devrait procéder à une réévaluation de la situation sanitaire, juste avant un conseil des ministres exceptionnel qui doit adopter le projet de loi transformant le passe sanitaire en passe vaccinal.

Covid-19 : face au variant Omicron, une semaine décisive pour le gouvernement

Le Monde
Covid-19 : face au variant Omicron, une semaine décisive pour le gouvernement
Le projet de loi visant à transformer le passe sanitaire en passe vaccinal est examiné en conseil des ministres lundi, après un conseil de défense sanitaire. L’exécutif envisage aussi d’alléger les contraintes d’isolement des cas contacts.

Passe sanitaire : le droit, rien que le droit

Le Monde
Passe sanitaire : le droit, rien que le droit
Le Conseil constitutionnel a validé l’essentiel du projet de loi sanitaire sanitaire. Une décision qui décrédibilise un peu plus l’argument selon lequel la France serait devenue une « dictature sanitaire ».