Bilan électrique 2013: le gaz recule au profit du charbon

Natura Sciences, le
Par
#Transition énergétique #électricité #énergie éolienne #énergie fossile #énergie nucléaire #énergie renouvelable #énergie solaire #éolien #nucléaire #photovoltaïque #solaire
Bilan électrique 2013: le gaz recule au profit du charbon
-RTE publie le bilan de production et de consommation d’électricité pour l’année 2013. Les énergies renouvelables continuent leur progression, malgré un ralentissement du développement de l’éolien et du photovoltaïque. En parallèle, la part totale des combustibles fossiles recule, mais le charbon gagne des parts au détriment du gaz !Cet article Bilan électrique 2013: le gaz recule au profit du charbon est apparu en premier sur Natura Sciences.
Articles qui devraient vous intéresser :

Comment la France produit-elle son électricité ?

Natura Sciences
Comment la France produit-elle son électricité ?
- RTE a publié le bilan électrique 2016. Ce rapport dresse une image précise du mix électrique Français fin 2016. Quelle puissance et quelle production pour chaque filière? Les parts du nucléaire, du charbon et du fioul ont reculé. Les énergies renouvelables ont légèrement augmenté. Le...

Sida : la mortalité recule, l'infection progresse toujours

Le Figaro
Sida : la mortalité recule, l'infection progresse toujours
Le nombre de morts causés par le VIH a reculé de plus de 10 % dans le monde en 2013, d'après le rapport annuel de l'ONU.

Norvège : le bilan des ventes pour l’année 2013

Automobile Propre
Norvège : le bilan des ventes pour l’année 2013
Les chiffres de 2013 le confirment : la Norvège est le leader des immatriculations de voitures électriques en Europe.

Mix électrique : RTE propose d'arrêter les centrales au charbon entre mi-2020 et 2022

Actu Environnement
Mix électrique : RTE propose d'arrêter les centrales au charbon entre mi-2020 et 2022
A l'occasion de la présentation de son bilan prévisionnel pour 2018-2023, RTE a présenté un plan d'arrêt des centrales au charbon françaises compatible avec la sécurité d'approvisionnement. Celui-ci s'étale de 2020 à 2023.