Déchets radioactifs à Bure : malgré les oppositions, le Parlement vote la poursuite du projet

Le Parisien, le
Déchets radioactifs à Bure : malgré les oppositions, le Parlement vote la poursuite du projet
Les députés ont donné lundi soir leur feu vert à la poursuite du projet de stockage des déchets nucléaires radioactifs à Bure (Meuse). Ils ont voté un texte LR-UDI précisant un scénario de «réversibilité»,...
Articles qui devraient vous intéresser :

L'enfouissement des déchets radioactifs à Bure repoussé

France Info
L'enfouissement des déchets radioactifs à Bure repoussé
Confronté à l'opposition d'une partie de la population, le site de stockage de déchets radioactifs de Bure, dans la Meuse, ne devrait pas voir le jour avant de nombreuses années. L'Agence nationale pour la gestion des déchets radioactifs a retardé ce mardi la phase du projet pilote à 2025.

Déchets radioactifs : le gouvernement ouvre un site en ligne dédié au projet de Bure

Actu Environnement
Déchets radioactifs : le gouvernement ouvre un site en ligne dédié au projet de Bure
Le secrétaire d'Etat auprès du ministre de la Transition écologique, Sébastien Lecornu, a lancé jeudi 20 septembre, un site d'information et de ressources dédié au projet de stockage géologique de déchets radioactifs à Bure (Meuse). Le lancement d...

Bure : évacuation des militants opposés au stockage de déchets radioactifs

Le Parisien
Bure : évacuation des militants opposés au stockage de déchets radioactifs
Les forces de l'ordre sont intervenues tôt ce jeudi matin pour évacuer des dizaines de militants opposés au projet Cigeo de stockage de déchets radioactifs à Bure (Meuse). Ils occupaient un bois depuis...

Il faudra 120 ans pour stocker tous les déchets radioactifs français

France Info
Il faudra 120 ans pour stocker tous les déchets radioactifs français
Même si l'Etat se donne un peu plus de temps pour des essais scientifiques, le petit village de Bure (Meuse) devrait accueillir vers 2025 le plus grand tombeau de déchets radioactifs de la planète. Des déchets extrêmement dangereux, qui seront enfouis 500 mètres sous terre.