La crise sanitaire met sous pression le réseau électrique cet hiver

Natura Sciences, le
Par
#Energie #électricité #énergie renouvelable #nucléaire
La crise sanitaire met sous pression le réseau électrique cet hiver
- Cet hiver est placé "sous vigilance particulière" pour le réseau électrique du fait de la crise sanitaire. Le gestionnaire de réseau RTE appelle à la vigilance et aux éco-gestes préconisés via Ecowatt en cas de tension sur le réseau. Cet article La crise sanitaire met sous pression le réseau électrique cet hiver est apparu en premier sur Natura Sciences.
Articles qui devraient vous intéresser :

Le vrac se réinvente pour résister à la crise sanitaire

Natura Sciences
Le vrac se réinvente pour résister à la crise sanitaire
- Le Réseau Vrac rassemble les professionnels pour le développement de la vente en vrac en France. Face à la crise sanitaire, le réseau réagit pour promouvoir les bonnes pratiques. Lumière avec Célia Rennesson, directrice du Réseau Vrac. Cet article Le vrac se réinvente pour résister à...

RTE généralise le dispositif Ecowatt sur tout le territoire

Actu Environnement
RTE généralise le dispositif Ecowatt sur tout le territoire
À l'occasion de son traditionnel bilan prévisionnel hivernal, le gestionnaire de réseau de transport d'électricité RTE évoque une « vigilance particulière pour l'hiver 2020-2021 » due à la crise sanitaire. La pandémie a perturbé la maintenance des...

Consommation électrique : RTE place l'hiver 2016-2017 sous haute vigilance

Actu Environnement
Consommation électrique : RTE place l'hiver 2016-2017 sous haute vigilance
La France ne devrait pas manquer d'électricité cet hiver. Mais la situation pourrait se compliquer en cas de vague de froid exceptionnelle. RTE, qui gère le réseau de transport électrique, est sur le qui-vive pour y faire face.

« Avec la gestion de la crise sanitaire, il en va de la qualité de la norme et de l’image donnée à la nation »

Le Monde
« Avec la gestion de la crise sanitaire, il en va de la qualité de la norme et de l’image donnée à la nation »
L’adoption hâtive de lois sous la pression de l’urgence sanitaire ou terroriste mine la légitimité de la représentation nationale, même si le droit parlementaire n’est nullement bafoué, souligne, dans une tribune au « Monde » , le juriste Raphaël Morel.