La France s’organise sur la fibre de carbone

Techno-car, le
Par
#Actus #High-tech #BMW #Fibre de carbone
La France s’organise sur la fibre de carbone
Le secteur industriel français s’organise pour produire de la fibre de carbone sur le territoire national. Ce matériau devrait être une des clés de la réduction de consommation des futurs automobiles. Un véhicule allégé de 10kg émet en moyenne 1g de CO2/km en moins. Sous la pressions des normes de pollution, l’allègement va donc devenir un chantier stratégique pour les constructeurs automobiles. L’utilisation de matériaux à base de fibre de carbone constitue une solution intéressante mais ils restent chers et complexes à produire. Fabriqués en grande série, l’équation du coût peut être néanmoins résolue. En octobre dernier, le CCFA relayait une étude du Conseil de la Recherche Automobile (CRA) qui montrait que la fibre de carbone pouvait...
Articles qui devraient vous intéresser :

Fibre de carbone : pas forcément si verte qu’on croit

Techno-car
Fibre de carbone : pas forcément si verte qu’on croit
L’usage de la fibre de carbone dans l’automobile est considéré comme un bénéfice environnemental mais la réalité n’est pas forcément celle qu’on croit. Il faut pouvoir compenser par autre chose pour que l’empreinte carbone diminue vraiment. La fibre de carbone est de plus en plus...

Olivier Peyre : son tour du monde «Zéro carbone»

Le Parisien
Olivier Peyre : son tour du monde «Zéro carbone»
«Quitter la France en 2008 avec un objectif environnemental et revenir alors que mon pays organise la COP21, c’est un timing parfait auquel je n’avais pas songé en partant». Et pour cause. Quand il quitte...

Air France s’engage à réduire son empreinte carbone

Le Monde
Air France s’engage à réduire son empreinte carbone
Tous les clients d’Air France se verront ainsi proposer « un voyage neutre en carbone en France » à partir du 1er janvier 2020.

La France, l'Allemagne, le Royaume-Uni, la Suède et les Pays-Bas favorables à un prix carbone significatif

Actu Environnement
La France, l'Allemagne, le Royaume-Uni, la Suède et les Pays-Bas favorables à un prix carbone significatif
Dans le cadre du One planet summit, organisé à Paris le 12 décembre, les ministres de l'environnement et du climat de France, d'Allemagne, du Royaume-Uni, de Suède et des Pays-Bas ont signé une déclaration commune dans laquelle ils s'engagent "à...